top of page

12 heures "Avec nos blessés".

Dernière mise à jour : 28 juin 2023


Joffrey, licencié depuis longtemps au SVC, et actuellement en poste au 1er RHC à Phalsbourg, à participé à une épreuve s’inscrivant dans le cadre de l’opération nationale "Avec nos blessés". Une course de 12 heures, à vélo et par équipe qui se déroulait à Issoire, dans le Puy-de-Dôme. Le but était de collecter des dons et de susciter la cohésion entre les armées et les citoyens. Il nous relate sont expérience.


Jeudi 22 juin avait lieu les "12h de vélo du 63" dans le cadre de l'opération "Avec nos blessés" visant à soutenir les blessés des armées françaises.

45 équipes de 6 relayeurs étaient présentes sur le circuit automobile de Issoire, long de 2,4kms. L'objectif était de se relayer de 8h45 à 20h45, l'équipe réalisant le plus de tour étant récompensé. En fin d'épreuve, à la remise des récompenses, un trophée sera remis à celui qui réalisera le tour le plus rapide.

Hélas, la météo n'est pas avec nous ce jour. De nombreux orages sont prévus tout au long de la journée. Le départ est donné sous une pluie battante. Malgré cela, le peloton file à toute allure la première heure ; Plus de 45km/h de moyenne !

Je prends du plaisir et tire quelques bouts droits pour étirer tous ça. A l'occasion, je réalise le meilleur tour et j'améliorerai même ma marque quelques heures plus tard.

Après les premiers relais, le peloton explose et plusieurs groupes vont se former et se reformer sans cesse.

Même si nous sommes à vélo, la course d'endurance sur circuit s'apparente à une course de formule 1. Il faut bien observer la course et les adversaires pour ajuster sa stratégie, et réaliser les relais, qui se font dans les stands, aux moments opportuns.

Notre équipe du 1er Régiment d'Hélicoptère de Combat est hétérogène. Nous avons donc décidé de faire des relais de 20 à 40 min en fonction de nos niveaux respectifs et de l'évolution de la course. Nous oscillons entre la 14ème et la 10ème place.

Mais dans la course il y a une deuxième course. Celle de notre arme. Quel sera le régiment de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre à se classer premier ?

En fin de journée nous sommes au coude à coude avec le 5ème régiment d'hélicoptère de combat de Pau. Le régiment dans lequel j'ai commencé ma carrière militaire.

Après 11h30 de course nous sommes dans le même tour et le même peloton. Tout va se jouer au sprint ! Les stratégies s'affinent. Les équipes s'observent.

Alors que j'ai lâché mon dernier relais il y a 20 min, l'équipe décide de ne pas faire partir les deniers relayeurs, pour que je termine la course.

L'équipe adverse se rend compte de notre stratégie et demande à leur coureur d'accélérer lorsque mon équipier prend la voie des stands pour me passer le relais.

Je dois faire un gros effort pour recoller au groupe. A la vue du compteur temps, il reste 3 tours avant l'explication finale. Nous nous observons et prenons nos relais sans trop appuyer.

Connaissant mes médiocres qualités de sprinter, je décide de partir dans le dernier tour, juste avant un virage. Je prends quelques longueurs d'avance et mes qualités de rouleur me permettent de tenir le dernier kilomètre. Mon équipe est là, sur la ligne d'arrivée, en train de faire la ola ! Nous sommes les premiers de l'ALAT ! Dans cette bataille nous avons gagné 4 places et terminons en 6ème position.

Au total nous avons parcouru 457kms soit 185 tours de circuit à plus de 38km/h de moyenne.

Lors de la remise des prix je me vois remettre le trophée du meilleur tour.

Une très belle expérience qui renforce les liens et crée de la cohésion.

74 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page