top of page

Le SVC à l'Etape du Tour


5 membres du SVC ont participé, ce dimanche, à l’édition 2023 de l’Etape du Tour : Annemasse – Morzine, soit 157 km et 4 197 mètres de D+, sous une grosse chaleur et par les cols de Saxel, Cou, Feu, Jambaz, Ramaz et à partir de Samoens, le terrible col de Joux-Plane, ses 11,6 km à 8,5%. Laissons chacun des protagonistes évoquer « son Etape ».


Frédéric MICALEFF nous exprime son ressenti : « J’arrivais pas en grande forme et je l’ai vite senti. Au 2ème col, je n’avais plus aucune sensation, plus de jambes. Je me suis dit, alors que cela allait être long, très long, et j’ai pas eu tort. J’ai tout fait à l’économie, pour finir par « tout mettre » dans Joux-Plane où la chaleur était bien présente. Heureusement c’est une belle organisation et une belle sortie vélo ! Je finis 3 360ème sur 12 000 participants. »



Greg ANDRE avait préparé l’Etape en effectuant l’Ariègeoise XXL et ses 200 bornes. Il raconte : « Mon étape démarre très bien pour moi, mais en haut du Col de la Ramaz, je prends un coup de chaud. Je descends jusqu’à Samoens à fond et là, Joux-Place !!! Pop-corn !!! Je finis 5 69ème, en progression par rapport à l’an passé. »



Jonathan NEGRE, qui avait déjà réalisé une belle Ariègeoise, exprime sa satisfaction : « Mon étape s’est bien plutôt bien passée. Je suis arrivé en canne après l’Ariégeoise. Du coup, les 3 premiers cols se sont bien montés, la Ramaz aussi. Je suis arrivé à rouler en groupe dans les parties de plaine. Par contre, j’ai coincé à 5 km du sommet de Joux-Plane. Au final, je finis 1 389ème au classement scratch. »


Loïc PROENCA est parti dans le 13ème sas de départ. Il raconte sa première expérience de l’Etape du Tour : « Une belle Etape, avec une super gestion jusqu’au sommet du Col de la Ramaz où la chaleur sur les routes m’aura bien fait mal. Obligé de monter le Col de Joux-Plane avec le peu d’énergie qu’il me restait, ce qui m’a fait poser le pied à terre plusieurs fois. Mais le principal était de ne pas abandonner et c’est chose faite avec une arrivée au sommet de Joux-Plane en 9h50. Très belle découverte pour une première participation … je reviendrai l’an prochain. »



Simon VERGNES a, une nouvelle fois, montré l’exemple. Après l’Ariégeoise, le National sur route et Contre La Montre, le voici au départ de l’Etape du Tour, son 3ème gros challenge consécutif !!!. Un programme chargé en cette période qu’il a préparé au mieux. « Je suis content de mon résultat : 519ème avec le privilège de partir dans le 1er sas. Bonne gestion de course sur l’ensemble de l’Etape. Une inflammation du genou est venue gâcher la fête, dès le 30ème km. J’arrive quand même à tenir des groupes consistants pour modérer les efforts et faire de la patinette dans les vallées. Dans le Col de la Ramaz, la douleur est telle qu’elle me fait réfléchir à m’arrêter au gîte qui se trouve en bas de la descente. Mais, bon, on est sur l’Etape du Tour, on ne peut pas bâcher, faut aller récupérer la médaille !!! Je me laisse glisser dans la descente, le moral revient. Je retrouve des roues pour aller à Samoens, dernier ravito. Reste 10 bornes : facile !!! C’est tout de même un hors catégorie, qui reste à franchir avec ces 11,6 km à 8,5% de moyenne. Un vrai chantier !!!! Obligé de mettre 2 fois pied à terre pour terminer !!! »

Bravo aux 5 coureurs du SVC qui ont terminé cette éprouvante édition 2023. A noter que le vainqueur final est le Toulousain de l’Occitane Artus Jaladeau !


Ce week-end, Michel VIDAL a participé à une cyclosportive beaucoup plus au Sud : la Cyclaigoual Quézac. Sur un magnifique parcours et de très beaux paysages, Michel a terminé 40ème du classement scratch et 3ème de sa catégorie d’âge. Un nouveau podium pour Michel qui les collectionne !!!!

129 vues0 commentaire

Comments


bottom of page