LE SVC AUX MONDIAUX DE ZOLDER

4 Feb 2016

Après Ponferrada (championnat du Monde sur route), le Vélodrome de St Quentin (championnat du Monde sur piste), Andorre (championnat du Monde VTT), comme à l'accoutumée, un petit groupe du SOREZE VELO-CLUB est parti passer le wek-end en Belgique, "une fois", afin d'assister aux championnats du Monde de cyclo-cross sur le circuit automobile de Zolder. Hébérgés chez des amis à Liège, en Wallonie, la partie francophone de la Belgique, Hervé, Didier, Michel, Daniel et Gérard se sont rendus, samedi et dimanche, chez leurs "frères ennemis" flamands, à Zolder, organisateurs de ce Mondial de cyclo-cross 2016, dans la patrie de cette discipline où les flamands excellent.

Tout au long du week-end, les milliers de spectateurs essentiellement belges ou hollandais (65 000 le dimanche !) et les coureurs ont subi une météo exécrable : une pluie permanente et froide, un vent violent (surtout le samedi) à ne pas mettre un cycliste du sud de la France dehors ! Malgré ces conditions météo, le Guadeloupéen M. CRESPIN a terminé 2ème de l'épreuve junior devant un autre français, le limousin M. BONNET. Première épreuve et déjà 2 podiums pour la France! L'après-midi, alors que la bière coulait  à flot (autant que les trombes d'eau) sur le circuit marécageux, où la boue transformait les coureurs en momies vivantes, la française Caroline MANI, concurrente française de "notre" Maryline, il y a 10 ans, impressionnait les supporters français (essentiellement bretons) pour, finalement, prendre une excellente médaille d'argent. Nos 5 compères du SVC sont rentrés à Liège les bottes lourdes, mais le coeur léger. 3 médailles en 3 épreuves, même les belges ne faisaient pas mieux !

Les locaux allaient se rattraper le lendemain, avec, tout d'abord, un titre en - de 23 ans puis à l'issue d'une course passionnante, devant un public quasi hystérique, "remettre le couvert" dans l'épreuve reine des élites, où le favori VAN AERT (avec le tenant du titre le hollandais VAN DER POEL, petit fils de Raymond POULIDOR, décevant 5ème) s'imposait devant le Hollandais VAN DER HAAR et un autre belge, PAUWELS. Les nombreuses baraques à frites et saucisses, dont l'odeur emplissait l'ensemble du circuit, pouvaient fermer leurs portes, et le public flamand quitter le circuit, ivre de joie et de ... bière.

 

A l'aéroport, le lendemain, toujours sous une pluie tenace, les sociétaires du SVC retrouvaient Maryline SALVETAT, Médecin de l'Equipe de France en cette occasion, et tout en rejoignant avec plaisir le Sud de la France, ont longuement échangé sur les coulisses de ces championnats qui vont faire couler beaucoup d'encre, à propos du "dopage mécanique".

 

Please reload

1 Oct 2019

Please reload

Please reload

  • Facebook Basic Square

© 2023 by John Smith. Proudly created with Wix.com