top of page

La Sorèzienne endeuillée par un terrible accident


Ecrire dans un blog sportif, c’est y décrire des fait et y retranscrire des émotions : une victoire sur soi-même ou sur des concurrents, une déception liée à une défaite frustrante ou un manque de condition physique, des moments de joie intense à la suite d’un superbe effort ou d’in challenge réussi, ou de tristesse, quand l’objectif initial n’est pas atteint, un plaisir solitaire ou partagé dans le cadre d’un effort absolu ou de longue haleine.


Parfois, nous connaissons des peurs, liées à des risques de chute, ou des moments de colère, notamment quand un automobiliste « joue » avec notre vie, nous utilisons alors des mots guerriers ou violents, effectuons par ailleurs des métaphores : « je meurs de fatigue », « j’ai dû abandonner, la mort dans l’âme », mais utiliser le mot « mort » dans le vrai sens du terme, « ôter la vie » dans la cadre d’une organisation sportive est une situation rarissime, qu’aucun organisateur ne souhaite connaitre.


Le sport est générateur de risques, le vélo (ou VTT) plus qu’un autre. Dans le cadre de l’organisation de la 9ème édition de la Sorézienne, tous les bénévoles du SVC avaient « mis à la pâte » pour proposer, une nouvelle fois, une organisation de qualité, notamment au niveau de la sécurité des 3 parcours (2 en VTT, un pédestre). La quasi-totalité des 400 participants a plébiscité l’accueil, la qualité de l’organisation, les circuits balisés, les ravitos et la restauration finale.

Mais notre organisation a été endeuillée par un décès survenu à la suite d’un terrible accident totalement imprévisible et inattendu. Un homme y a perdu la vie, une famille est endeuillée à jamais, des bénévoles ont été choqués, car organiser c’est générer du plaisir et non provoquer la mort. Nous adressons nos condoléances les plus attristées à cette famille bien connue du village voisin de Palleville, à ses proches. Des membres du Bureau du club se sont rendus à la sépulture, afin de partager cette douloureuse émotion qu’est la perte subite d’un être cher.


Michel VIDAL vainqueur à Fronton

Malgré tout, la vie doit continuer, alors félicitons Michel VIDAL, pour son succès dans la course des 5ème catégorie du Grand Prix Cycliste de Fronton et la 10ème place d’un autre sorèzien engagé : Louis LAFFLY.






Aline PELISSOU au cirque de Navacelles

Saluons la performance d’Aline PELISSOU, qui a effectué le Tour du Gard : 780 km en autonomie !














Les jeunes du SVC toujours plus nombreux

Aidons tous ces jeunes qui s’inscrivent toujours plus nombreux à l’école de cyclisme, mis en place par Simon VERGNES, notre dynamique Président, et qui sont l’avenir du SOREZE VELO-CLUB.










Elle peut être interrompu à tout âge, à tout moment, alors profitons de la vie, notamment de la vie associative, source de partage et de richesse sociale !

343 vues
Articles récents
Archives
  • Facebook Basic Square
bottom of page