Le SVC bien présent à la « Calvetout »


La Calvetout a été organisée pour la première fois en 2002 (il y a donc 20 ans) en l’honneur de Roger CALVET, un Sorézien passionné de VTT, qui a créé et longtemps entretenu de nombreuses traces dans la Montagne Noire. Cette Rando VTT, longtemps établie en Automne, s’est repositionné, dans le calendrier, fin juillet, avec succès. En effet, 537 participants (VTTistes et marcheurs) ont pris le départ de l’édition 2022, sur les différents parcours proposés, dont une quinzaine d’adhérents du SOREZE VELO-CLUB.

Patrick PELISSOU nous donne son point de vue : « les participants sont arrivés très tôt (peur de la canicule ?), car, dès 7h, le parking était déjà bien rempli. Après un café, nous étions un groupe de 8 Soréziens à nous élancer sur le parcours de 30 km. Une première boucle nous emmenait vers le bas du Vol à Voile, avant de contourner le bassin de St Ferréol puis de monter vers la Forêt de l’Aiguille. Un solide ravito nous attendait à proximité des Cammazes, avant un retour le long du ruisseau alimentant la Rigole. Au final, un joli parcours, beaucoup de singles, pas de problème mécanique pour notre petite équipe, et retour avant la grosse chaleur. A l’arrivée, nous attendait la saucisse grillée, accompagnée d’une pression. Au final, une bonne sortie ! »


Frédéric JOUBREL, notre nouveau Breton du SVC, nous livre, avec beaucoup d’humour, ses péripéties : « Décidé à faire la « totale » en mode VTT, pour découvrir les singles du coin, j’ai vite déchanté et déjanté. Victime très tôt d’une crevaison lente, je me dis, pas grave, le préventif va faire son job ! Un petit coup de pompe et c’est reparti… 5 km plus loin, encore à plat… je repompe et je vois une grande partie des rouleurs dépassés plus tôt repasser… pas grave, le préventif va faire son office (bizarre, nulle part, ça bulle !) … bref, pas de stress, on repart. Je m’engage sur la boucle Berniquaut, la descente est super ! La montée se fait sans souci et c’est parti pour la descente ! Le pneu est encore à pression quasi nulle. Banzaï ! Je finis quand même la descente en mode glisse et amorti presque contrôlé !

Durfort et 1er ravitaillement. Je rêve : une pompe à pied !!! Je mets 3 bars dans mon pneu. Je repars en me disant qu’avec ça, ça va se colmater… et ça roule !!! Ouf !! Je trouve un petit gars bien connu au SVC, Simon le Président tout terrain, au ravitaillement suivant. Allez, ça repart, je le vois prendre la boucle longue « Roquefort » avec 2 compères et je vérifie mon pneu : RAS, il est bien gonflé. Alors, j’emboite le pas. Et on se prend une bonne descente avec 2 grosses marches qui me surprennent et comme je vois la vitesse augmenter dangereusement, je décide de mettre un bon coup de frein pour mieux anticiper les difficultés. Et paff, je me couche gentiment sur le côté (sans me rendre compte que ma pompe décide alors de m’abandonner). On roule, on roule, traversée d’un cours d’eau et on remonte sur les hauteurs lentement. Simon et ses potes sont derrières, pas loin sûrement. Misère, je me rends compte de la pression très faible du pneu et de la perte de ma pompe !!! La poisse, je me sens comme un débutant, un bleu ! Je marche et je pousse le vélo. Finalement, j’aurai beaucoup de chance avec l’arrivée de 3 VTTistes de Sorèze. En mode assistance 3 étoiles, ils me regonflent le pneu et le moral. Je quitte alors la trace de la Calvetout et je rejoins la route d’Arfons pour en finir.

Pour la petite histoire, il n’y avait plus de préventif dans le pneu et et une petite épine avait décidé de se planquer entre 2 crampons ! »

226 vues
Articles récents
Archives
  • Facebook Basic Square